Nous sommes là pour vous :
04 51 08 92 00

Gestion perte d'autonomie : se préparer au mieux pour faire face

Dans une ère où l'espérance de vie s'allonge, le désir de vivre de manière autonome à domicile se fait plus fort que jamais. Face à cette réalité, il devient crucial de reconnaître et d'adresser les défis de santé qui peuvent émerger, potentiellement affectant la qualité de vie sur le long terme.

La perte d'autonomie, par exemple, est la plus fréquente de ses manifestations. Il est donc essentiel de se préparer. D'aborder le sujet dans sa globalité avec ses proches âgés et, surtout, de dépasser les idées préconçues.

Comment faire en sorte que ce changement se passe le mieux possible ? Que pouvons-nous faire dans cette nouvelle réalité pour aider un proche âgé ?

Gestion de la perte d'autonomie : maintenir une relation respectueuse avec son parent

Ce n'est pas un hasard si de nombreux seniors hésitent à accepter l'aide malgré la perte d'autonomie. Cette réticence peut être évitée ou du moins atténuée. Elle découle de la crainte d'être éloigné de son cadre quotidien, de la peur d'être dépendant d'autrui. Elle puise sa source dans le besoin de garder le contrôle de sa propre vie. Comment est-il possible d'y parvenir ? Par le développement d'une relation respectueuse avec ses proches âgés au fil du temps.

Lorsque des personnes âgées prennent leur retraite, il est fréquent que la proximité avec leurs enfants diminue. Les visites des enfants se font rares et se limitent souvent à des occasions spéciales. De plus, la routine quotidienne de la personne âgée est parfois négligée. Souvent, c'est seulement lorsque cette dernière tombe malade que les enfants prennent conscience de la nécessité d'être plus présents.

Informer un proche âgé de son besoin d'aide peut être perçu comme intrusif. Face à cette intrusion, il n'est pas rare qu'elle réplique et refuse l'aide. Laisser au proche âgé du temps pour accepter les nouvelles étapes est nécessaire. Par ailleurs, il est nécessaire de leur expliquer la nature irréversible de la situation.

La clé est de se préparer

Pour éviter de se retrouver dans cette situation intrusive, il faut se préparer en avance. Cela aide à gérer la perte d'autonomie. Mais comment bien se préparer ? Il s'agit d'être présent, d'écouter attentivement, de favoriser le dialogue et de rechercher des informations utiles.

Lorsque nous réagissons à une crise, il devient plus difficile d'exprimer nos véritables préoccupations. Les personnes âgées évitent souvent de montrer leurs inquiétudes pour protéger leur proche. Il est important d'exprimer ces inquiétudes sans surcharger le proche. Un dialogue préalable et bienveillant facilite les discussions futures.

Gestion de la perte d'autonomie : un sujet encore tabou

La perte d'autonomie qui accompagne le vieillissement est un sujet encore tabou, au même titre que la mort, voire plus. En effet, nous avons cette idée enchantée que tant que nos proches âgés vont bien, tout va bien se passer. Or, nier la réalité ne fait qu'empirer les choses en retardant l'inévitable.

Être à l'écoute

Il est essentiel d'avoir des discussions précoces avec vos proches. Vous pouvez leur poser la question de la manière suivante : "Comment voudrais-tu que les choses se passent si tu devais aller à l'hôpital demain matin et que tu avais besoin d'aide à ton retour à la maison ?" La personne peut d'abord rejeter cette possibilité, mais la réflexion va faire son bout de chemin. Les questions commencent petit à petit à être posées. Attendre avant de reparler d'un sujet sensible est judicieux. Elle pourrait réfléchir et être plus ouverte lors de la prochaine conversation.

Engager la discussion et répondre aux besoins

Cependant, si la personne décide de s'ouvrir et de s'exprimer, il est essentiel de lui offrir l'opportunité de le faire. Par exemple, si elle déclare : "Si quelque chose m'arrivait, voici ce que je souhaiterais", il peut être tentant de répondre en disant : "Mais tu es en bonne santé, arrête de parler de ça", mais ce n'est pas ce que la personne recherche.

Elle partage ses préoccupations, et même si nous ne sommes pas toujours prêts à les entendre, en tant que proche, notre rôle est de maintenir ce lien qui lui permet d’exprimer ses craintes. La prise d'âge peut être source d'inquiétudes. Parfois, les personnes âgées craignent de déranger leurs proches qui mènent des vies bien remplies et ne veulent pas être un poids. Dans de telles situations, un petit geste d'aide, fait avec sensibilité, peut s'avérer inestimable.

Faire preuve d'optimisme dans la gestion de la situation

Beaucoup de personnes âgées craignent d'être « placées ». Elles considèrent les établissements de soins comme des lieux de vie où ils n'ont plus leur liberté. Il est du devoir de leurs proches de les accompagner et de les rassurer. Accepter la perte d'autonomie, ce n'est pas se diriger vers une maison de retraite. Il s'agit plutôt de se doter des ressources qui permettront de bien vieillir au domicile. Une fois la perte d'autonomie installée, il peut être difficile de mesurer son étendue sur le quotidien.

Bien vieillir et s'épanouir le plus longtemps possible

Tout le monde ne sera pas confronté à une perte d'autonomie au cours de sa vie. Cependant, il est essentiel de se préparer et d’envisager divers scénarios, car l'avenir est incertain. Il est nécessaire de choisir judicieusement les domaines sur lesquels se concentrer. Avant tout, il convient d'évaluer si la sécurité de votre proche est en jeu, et si vous estimez que les décisions de vos proches ne sont pas éclairées, n'hésitez pas à solliciter l'avis d'un professionnel de la santé.

Gestion perte d'autonomie : pourquoi adapter son logement ?

Adapter son logement pour préserver l'autonomie et l'indépendance est une démarche essentielle à considérer. Cette préparation peut inclure des aménagements tels que l'installation de mains courantes dans les zones à risque de chute, la création d'une salle de bains accessible aux personnes à mobilité réduite, ou encore l'ajout de dispositifs de sécurité comme des détecteurs de fumée et des alarmes médicales. L'objectif est de rendre l'environnement domestique le plus sûr et le plus adapté possible à mesure que les besoins évoluent avec l'âge.

Le fauteuil roulant électrique : une aide à la marche

L’utilisation d'un fauteuil roulant électrique pliable peut être un élément pour maintenir l'indépendance et la mobilité des personnes âgées confrontées à des problèmes de santé qui limitent leur capacité de déplacement. Les fauteuils roulants électriques offrent une solution pratique pour continuer à participer activement à la vie quotidienne malgré les défis liés à la perte d'autonomie.

L'adaptation du logement pour accueillir un fauteuil roulant électrique, avec des rampes d'accès adéquates et des espaces de rangement appropriés, peut également faire partie intégrante de la préparation à une transition en douceur vers une vie plus autonome tout en préservant la sécurité. En combinant des aménagements de domicile réfléchis et l'utilisation de dispositifs de mobilité comme les fauteuils roulants électriques, les individus peuvent mieux faire face aux défis de la perte d'autonomie tout en conservant une certaine qualité de vie.

Conclusion : gestion perte d'autonomie

La gestion de la perte d'autonomie nécessite une préparation proactive et une communication ouverte avec nos proches âgés. Adapter le domicile et utiliser des dispositifs de mobilité comme les fauteuils roulants électriques pliables peut maintenir l'indépendance tout en garantissant la sécurité. L'objectif est de permettre à nos aînés de vivre au mieux, le plus longtemps possible, dans un environnement familier et confortable, en restant actifs malgré les défis de la perte d'autonomie.


Lire plus d'articles sur la mobilité en fauteuil roulant ?

Nous espérons que les informations de cet article de blog vous ont été utiles.
N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires à ce sujet ci-dessous ou à partager cet article sur vos réseaux.

Vous voulez en savoir plus ? N'hésitez pas à consulter nos articles dédiés à la mobilité en fauteuil roulant :

Pour toute question, n'hésitez pas à nous contacter. Vous pouvez nous joindre par téléphone au 04 51 08 92 00 (lundi - vendredi, 9h00-12h30 / 13h30-18h00) ou par e-mail : info@ergoflix.f

Écrit par:
Naomi Da-Kengba-Timo ergoflix France
Naomi
Chargée de contenu

Avez-vous apprécié l'article ?

5 / 5
hello world!

Plus d'articles dans cette catégorie

21. février 2024
La mobilité avec une sclérose en plaques  : des aides pour rester indépendant

La sclérose en plaques (SLA) est une maladie qui affecte le système nerveux central, entraînant des problèmes de mobilité chez les patients. Cependant, grâce aux avancées thérapeutiques et aux appareils d'aide à la mobilité, il est possible pour les personnes atteintes de SLA de préserver leur indépendance et d'améliorer leur qualité de vie. Dans cet article, nous examinerons de plus près la SLA, les différentes options de traitement, l'importance des appareils d'aide à la marche, et comment ils peuvent aider les patients à rester indépendants.

19. février 2024
Circuler en fauteuil roulant électrique : astuces pour des déplacements sécurisées

L'accessibilité pour les personnes en fauteuil roulant électrique est essentielle. Pouvoir circuler en fauteuil roulant électrique en toute sécurité est une préoccupation majeure.

15. février 2024
Bien être aidants : bien manger, pour mieux aider

Les aidants sont souvent tellement investis dans le soin aux autres qu'ils négligent leur propre bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous sommes là pour vous !
Appelez-nous :
04 51 08 92 00
Lun-ven : 9h00 - 12h30 / 13h30-18h00
Ou écrivez-nous :
FR - Ergoflix Contact form
Suivez nous

Des questions?
Contactez-nous au 04 51 08 92 00

Nous nous ferons un plaisir de vous répondre,
du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 18h00
chevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram