Nous sommes là pour vous :
04 51 08 92 00
Vie quotidienne » Qu’est-ce qu'un aidant ?

Qu’est-ce qu'un aidant ?

Naomi Da-Kengba-Timo ergoflix France
de: 
Naomi DA-KENGBA-TIMO
Conseillère certifiée en dispositifs médicaux
1. février 2024
Temps de lecture: 8 minutes

Un aidant est une personne qui assiste / vient en aide à une personne handicapée et/ou en perte d'autonomie. En échange, l'aidant peut bénéficier d'une rémunération, d'aides et de formations. En plus d'acquérir une expérience qu'il peut transmettre, l'aidant bénéficie d'un statut juridique.

Le dévouement et la compassion sont des traits qui marquent l'accompagnement d'un proche en situation de dépendance. L'objectif de cet article est d'apporter un éclairage sur le statut des aidants, une fonction sociale essentielle, mais souvent méconnue. Pour mieux comprendre cette réalité complexe et profondément humaine, nous examinerons les différents rôles que jouent les aidants, tout en définissant leurs droits et leurs obligations.

Aidants : les constats

Un grand nombre d'aidants

La France compte 9,3 millions d'aidants, selon une étude de la DREES (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques) menée en 2021. Soit près de 15% de la population, plus précisément un adulte sur six et un mineur sur vingt. Une partie non négligeable de la population se trouve concernée par ce rôle, indéniablement.

Des situations très diverses

Le Code de l'action sociale et de la famille (Art. R. 245-7) définit la notion de proche aidant, une définition récemment enrichie par la Loi relative à l'adaptation de la société au vieillissement du 28 décembre 2015.

Ainsi, la Loi du 28 décembre 2015 définit, "est considéré comme proche aidant d'une personne âgée son conjoint, le partenaire avec qui elle a conclu un pacte civil de solidarité ou son concubin, un parent ou un allié, définis comme aidants familiaux, ou une personne résidant avec elle ou entretenant avec elle des liens étroits et stables, qui lui vient en aide, de manière régulière et fréquente, à titre non professionnel, pour accomplir tout ou partie des actes ou des activités de la vie quotidienne."

Bien que la loi de 2015 mette l'accent sur les personnes âgées, tous les proches de personnes malades ou handicapées peuvent entrer dans cette catégorie. Un aidant est, par essence, une personne qui reste en contact étroit et constant avec son proche. Il s'agit d'une personne qui offre une aide constante, quotidienne et non professionnelle sur une base régulière.

Aidants : leurs droits

Aider un proche nécessite souvent de pouvoir s'absenter pour être présent à ses côtés. Selon vos besoins, la loi prévoit plusieurs congés qu'il est possible de mobiliser. Il est important de remarquer que des conditions particulières régissent certains de ces congés.

Le congé de proche aidant

Un salarié a la possibilité de prendre un congé de proche aidant pour se consacrer à une personne en situation de handicap, âgée ou confrontée à une perte d'autonomie. Certaines exigences, telles qu'un lien familial ou une relation proche avec l'individu nécessitant l'assistance et la condition de résidence en France de cette personne, régissent l'accès à ce congé. Par ailleurs, une période définie et limitée permet au salarié de bénéficier de ce congé.

Congé de présence parentale

Le congé parental concerne la maladie, l'accident ou le handicap d'un enfant à charge d'une particulière gravité, nécessitant une présence soutenue des parents de l'enfant et des soins contraignants.

Le congé de solidarité familiale

Tout salarié peut s'absenter de son travail pour des raisons de solidarité familiale afin de soutenir un parent proche ou un membre du foyer souffrant d'une maladie en phase terminale ou d'une maladie grave mettant sa vie en danger.

Don de jours de repos à un salarié parent d'enfant gravement malade ou proche aidant

La possibilité de céder des jours de congé est une mesure qui autorise un employé à abandonner une partie ou la totalité de ses jours de repos non utilisés pour soutenir un collègue, soit parent d'un enfant atteint d'une maladie grave, soit en tant que proche aidant. Grâce à ce transfert de jours de congé, le bénéficiaire peut s'absenter tout en conservant sa rémunération.

Quels sont les droits spécifiques des aidants de personnes âgées ?

L'aide aux aidants selon l'APA

Le Conseil départemental peut accorder une aide financière sous la forme de l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA). Cette aide finance des services à domicile pour le proche. Pour bénéficier de ce montant chaque mois, il faut remplir les conditions suivantes :

  • Le proche est âgé de 60 ans ou plus ;
  • Il réside en France ;
  • Il a besoin d'une surveillance et de soins continus ;
  • Un GIR (groupe iso-ressource) 1, 2, 3, ou 4 évalue la perte d'autonomie.
  • Les proches aidants de personnes âgées ne peuvent exercer certains droits que sous le respect des conditions d'attribution de l'APA.

Aidant : le droit à une indemnisation

Vous pouvez obtenir une rémunération pour l'aide que vous apportez à votre proche, et ce montant peut entrer dans le calcul de l'APA de votre proche.

Pour obtenir cette rémunération, vous devez remplir certaines conditions :

  • Vous ne devez pas être marié(e), en concubinage, ou lié(e) par un Pacte Civil de Solidarité (PACS) avec la personne assistée.
  • Vous devez faire reconnaître officiellement votre statut d'aidant par une déclaration au Président du Conseil Départemental.
  • La personne assistée doit s'enregistrer en tant qu'employeur et réaliser toutes les formalités administratives requises, y compris l'enregistrement à l'URSSAF et le paiement des cotisations sociales.

Aidant : prise en compte de vos besoins pour déterminer l'APA de votre proche

Une équipe médico-sociale mobile se rend à votre domicile pour déterminer le montant de l'APA nécessaire. On prend en compte vos besoins ainsi que la situation de votre proche. L'équipe pourra alors adapter l'APA de votre proche et vous proposer des solutions complémentaires pour vous aider dans votre rôle d'aidant.

Le droit au répit

Le droit au répit se limite aux bénéficiaires de l'APA, et pour y prétendre, il faut respecter plusieurs critères :

  • Vous devez fournir à la personne aidée un soutien constant et essentiel, contribuant à son maintien à domicile.
  • La nécessité de votre aide ainsi que votre besoin de repos doivent être évalués et confirmés par une équipe médico-sociale compétente.
  • L'assistance que vous apportez ne doit pas pouvoir être prise en charge par un autre membre de votre famille ou de votre entourage.
  • La totalité de l'allocation reçue doit avoir été allouée à des services d'assistance autres que ceux destinés à vous offrir un temps de répit.

La satisfaction de ces critères ouvre la possibilité de financer, jusqu'à un plafond de 500 € par an, des périodes de repos pour l'aidant. Ces périodes peuvent prendre différentes formes, telles que l'accueil temporaire ou familial, l'accueil de jour ou de nuit, ou encore un soutien à domicile.

En outre, en cas d'hospitalisation de l'aidant, le montant de l'aide fournie par l'APA peut être augmenté jusqu'à 992,17 €. Pour bénéficier de cette majoration, certaines démarches sont nécessaires :

  • Il faut présenter un certificat médical confirmant l'hospitalisation.
  • Les dates précises et la durée de l'hospitalisation doivent être indiquées.
  • La demande de majoration doit être adressée au président du conseil départemental de votre région.

Conclusion : le rôle essentiel de l'aidant

Être aidant transcende la simple aide aux autres ; c'est un engagement profond. Cela se caractérise par une forte empathie et un grand sens de la solidarité. Les aidants sont essentiels au maintien à domicile des personnes en situation de perte d'autonomie. Ils leur apportent une aide à la fois émotionnelle et technique. Malgré l'importance de leur travail, certains le méconnaissent, alors qu'il devrait recevoir plus de respect et d'assistance.

Reconnaître et valoriser ces personnes "invisibles" en leur fournissant les outils nécessaires est primordial. Des solutions de mobilité adaptées peuvent transformer la vie des personnes recevant des soins. Elles simplifient également le quotidien des aidants familiaux.

Si vous êtes un aidant à la recherche de solutions de mobilité, nous avons quelque chose pour vous. Découvrez notre gamme de fauteuils roulants électriques pliables pour améliorer le quotidien de votre proche. Nos fauteuils roulants électriques pliables sont conçus pour offrir confort, autonomie et sécurité. Ils peuvent transformer positivement votre expérience d'aidant.


Lire plus d'articles sur la mobilité en fauteuil roulant ?

Nous espérons que les informations de cet article de blog vous ont été utiles.
N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires à ce sujet ci-dessous ou à partager cet article sur vos réseaux.

Vous voulez en savoir plus ? N'hésitez pas à consulter nos articles dédiés à la mobilité en fauteuil roulant :

Pour toute question, n'hésitez pas à nous contacter. Vous pouvez nous joindre par téléphone au 04 51 08 92 00 (lundi - vendredi, 9h00-12h30 / 13h30-18h00) ou par e-mail : info@ergoflix.f

Avez-vous apprécié l'article ?

0 / 5
hello world!

Plus d'articles dans cette catégorie

9. juillet 2024
La vie en fauteuil roulant, s'adapter aux changements

Vivre en fauteuil roulant peut sembler une perspective intimidante.

4. juillet 2024
La règlementation des fauteuils roulants électriques : sécurité et qualité au quotidien avec ergoflix

Dans un secteur où la fiabilité est aussi essentielle que le confort, le fauteuil roulant électrique pliable ergoflix se distingue par sa stricte adhérence à la norme des fauteuils roulants électriques et aux normes les plus exigeantes.

2. juillet 2024
Santé déclinante, mobilité : solutions offertes par le fauteuil roulant électrique

Face aux nombreux défis liés à une santé déclinante, les seniors peuvent trouver dans le fauteuil roulant électrique une aide utile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous sommes là pour vous !
Service client
Appelez-nous :
04 51 08 92 00
Lun-ven : 9h00 - 12h30 / 13h30-18h00
Ou écrivez-nous :
FR - Ergoflix Contact form
Suivez nous

Des questions?
Contactez-nous au 04 51 08 92 00

Nous nous ferons un plaisir de vous répondre,
du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 18h00
chevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram